Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

NI: ces «points chauds» où une Troisième Guerre mondiale pourrait éclater en 2019

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En 2019, la mer de Chine méridionale, l’Ukraine, le Golfe et la péninsule coréenne restent les points du globe les plus «chauds» d’où pourrait éclater la Troisième Guerre mondiale, selon The National Interest.

En 2019, la Troisième Guerre mondialepourrait éclater en mer de Chine méridionale, en Ukraine, dans la région du Golfe ou sur la péninsule coréenne, indique The National Interest ajoutant qu’elle pourrait également provenir d’une zone complètement inattendue.

Selon The National Interest, la mer de Chine méridionale est devenue partie intégrante du conflit commercial grandissant entre les États-Unis et la Chine. Pour le moment, ce conflit se déroule sous forme d’échanges de discours enflammés, de droits de douane et de diverses autres sanctions commerciales.

Cependant, au fur et à mesure que les relations entre les deux pays se détériorent, le conflit pourrait dégénérer.

Une autre région d’où une guerre mondiale pourrait éclater serait, selon le média, l’Ukraine dont le monde s’est souvenu lorsqu’un incident est intervenu dans le détroit de Kertch ravivant les tensions dans la zone.

«Certes, la Russie ne semble guère intéressée à rompre le statu quo avant les élections ukrainiennes. Ces prochaines élections ne modifieront probablement pas l’équation de base, mais pourraient introduire une incertitude. Compte tenu des tensions persistantes entre la Russie et les États-Unis, même un changement mineur pourrait menacer l’équilibre précaire en place depuis plusieurs années», signale The National Interest.

Selon le média, la troisième région «chaude» serait le Golfe persique où les tensions augmentent dans le sillage des pressions économiques des États-Unis sur l’Iran, ainsi que dans le cadre des conflits au Yémen et en Syrie.

La Troisième Guerre mondiale est-elle déjà en cours?

«Étant donné l’importance stratégique de la région, toute instabilité pourrait entraîner un conflit entre les États-Unis, la Russie et même la Chine», prévient la revue.

Le quatrième foyer de tension serait la péninsule coréenne, et ce malgré les dernières initiatives de paix des États-Unis et de la Corée du Nord. De fait, les relations entre les deux pays pourraient se détériorer à tout moment, sans oublier que deux autres acteurs importants, à savoir la Chine et le Japon, ont des divergences sur le problème coréen.

«Le monde est-il plus dangereux aujourd’hui qu’il ne l’était il y a un an? Peut-être pas, même si la détérioration des relations entre la Chine et les États-Unis laisse présager un malaise à l’avenir. Les points chauds peuvent changer avec le temps, mais les fondements majeurs du conflit — la dégradation de l’hégémonie militaire américaine et de l’ordre international mondial qui l’a accompagné — signifient que le futur proche deviendra probablement plus dangereux que le passé récent», conclut le média.

%d blogueurs aiment cette page :