Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Offensive d’Allianz en Afrique: une femme aux commandes au Sénégal

Le groupe Allianz vient de procéder à deux nouvelles « nominations stratégiques » pour ses activités africaines, tout particulièrement au Sénégal et au niveau de son unité de gestion des marchés. En vue, les objectifs de croissance du groupe à travers le Continent.

«Le groupe Allianz considère l’Afrique comme l’un des marchés importants de croissance future»,

Les sons de cette chaise musicale ont retenti au Sénégal, «un pays à fort potentiel» pour le groupe Allianz. Et Depuis le 1er janvier 2019, c’est une femme qui a réussi à s’asseoir sur le fauteuil de CEO : Adja Samb.

Titulaire d’un MBA de l’ESCEM Business School et d’une maîtrise en gestion internationale de l’Université de Northampton, la nouvelle directrice générale d’Allianz Sénégal est une experte du domaine de l’assurance pour y avoir évolué pendant plus de 15 ans de carrière.

Elle est en effet passée par des géants tels que AIG et Zurich Insurance Group où elle a assuré plusieurs postes de responsabilité, avant de rejoindre Allianz Maroc. Avant de déposer ses valises à Dakar il y a quelques semaines, elle officiait à Casablanca en tant que chef des opérations et directeur marketing chez Allianz Maroc. A ce titre, la firme lui prête d’ailleurs plusieurs réussites dont la mise en place d’une organisation axée sur les résultats avec des outils clés de mesure de la performance et de la productivité.

Dans ses nouvelles fonctions de CEO d’Allianz Sénégal, Adja Samb dirigera l’entité dans l’objectif, justement, d’en booster davantage la performance, pour permettre à cette dernière de tirer davantage les réalisations régionales du groupe.

Un des principaux gestionnaires d’actifs au monde, avec plus de 88 millions de clients particuliers et entreprises et bien que vieux de plus d’un siècle, le groupe Allianz a mis du temps avant de regarder à l’Afrique, contrairement à ses challengers mondiaux tels que le français Axa. Le groupe allemand commence à particulièrement regarder l’Afrique après l’acquisition totale, en 2007, de la compagnie AGF, devenue Allianz France. Ces dernières années, le géant européen de l’assurance appuie sur l’accélérateur afin de renforcer son empreinte régionale. Aujourd’hui, la firme aux 630 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 est présente physiquement dans 17 pays et via des partenariats dans 39 pays du Continent et, vraisemblablement, en veut encore plus.

Avec La Tribune Afrique

Partager

Laisser un commentaire