OTAN : Merkel désavoue Macron

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président français plaide toujours pour une Europe capable de gérer elle même sa sécurité. Il s’est une fois de plus prononcé sur cette question dans le journal « The Economist ». Emmanuel Macron pense que ses pairs de l’UE doivent être capables de mettre en place une union qui se substituera à l’OTAN. 

Cette position tranchée n’a pas trouvé un écho favorable chez Angela Merkel. La chancelière allemande reconnaît qu’il y a bien sûr des problèmes. Mais s’est dite contre cette idée estimant que l’OTAN n’est pas aussi obsolète comme le prétend son homologue français.

La sortie jugée intempestive d’Emmanuel Macron par la chancelière allemande est symptomatique des divergences qu’il y a au sein de l’Union Européenne concernant l’OTAN. La France fustige surtout le fait que les turques se soient engagés de façon unilatérale en Syrie alors qu’ils sont membres de la coalition. Les américains eux pensent que les européens devraient davantage contribuer financièrement aux dépenses de l’Organisation du traité de l’atlantique nord.

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :