Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Partage du gaz aux larges de leurs frontières : Une sage décision selon la Mauritanie

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors qu’au Sénégal certaines voix s’élèvent pour dénoncer un partage inégal des gisements de gaz trouvés aux larges de la frontière entre les deux pays, en Mauritanie on s’en réjouit et le trouve même plutôt sage.

Mohamed Ould El Kory, rapporteur de la Commission politique de l’Union pour la République (parti au pouvoir en Mauritanie) l’a réaffirmé au micro de nos confrères de Ndarinfo :

« La phase d’exploitation du gisement a commencé. Le Sénégal et la Mauritanie qui vont s’en partager les fruits vont donc accéder au rang de puissances gazières à l’échelle continentale. La production commencera à sortir des tuyaux dés la fin d’année 2021. Le gaz est une ressource commune. Ce champ hors norme est situé aux larges des deux côtes Sénégalo-Mauritaniennes, à plus de 2 700 mètres de profondeur. Il recèle de 450 milliards de m3  de gaz. En février 2018, les deux gouvernements  ont signé l’accord d’exploitation sur le modèle de  l’Accord Frigg entre la Norvège et le Royaume uni. S’en partager les fruits est une décision sage. »

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :