Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Personnalités clivantes : Les incohérences de Macky Sall

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’un des enseignements de la liste du nouveau gouvernement de Boun Abdallah Dionn publiée ce dimanche 7 Avril 2019, est le départ des ministres à polémique. Comme si Macky Sall voulait instaurer un climat serein, indispensable à la réalisation de la seconde Phase de son Plan Sénégal Emergent.

En effet ceux qui, par leur posture, leur personnalité, leur prise de parole, attisaient la tension sociale ont été remerciés.

Il s’agit notamment du ministre de la justice Ismael Madior Fall, surnommé le tailleur de la république, tant son talent et son adresse à trouver une base légale et constitutionnelle aux dérives de Macky Sall frisaient la virtuosité, Mame Mbaye Niang, ministre du tourisme, un homme sanguin, qui ne se sent à l’aise que dans un climat de pugilat et de vocifération , Sidiki Kaba, ministre des affaires étrangères, le Droit de l’hommiste qui sembla avoir abandonné toutes ses convictions et ses principes dés son entrée au gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, ministre de la culture, jugé condescendant, Mary Tew Niang, ministre de l’enseignement supérieur, dont les relations avec les étudiants étaient exécrables…

Cependant, le remplacement de ce dernier par le directeur du Coud, Cheikh Omar Hann bat en brèche cette théorie de quête d’apaisement de la part de Macky Sall.

Epinglé par l’Office National de Lutte contre la Corruption ( OFNAC), à hauteur de centaines de millions, il l’est également par L’ Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) pour un scandaleux marché de gré à gré concernant les restaurants universitaires Caudel-Esp, Ensept, Bloc Isfar, Ense-Cmrt-Ufr Santé-Hotel du Rail, Ziguinchor et Ept Thiès.

En effet, dans sa décision 126/Armp ; l’instance de régulation souligne que « Les prestations relatives à la restauration des universités en objet, ont été exécuté en dehors des règles de procédure de passation des marchés. »

Symbole du deux poids deux mesures de Macky Sall dans sa croisade contre la corruption et de son  » J’ai mis certains dossiers sous le coude «  Cheikh Omar Hann risque d’avoir des relations heurtées avec les étudiants.

Le commentaire de l’un d’eux : « Il n’est vraiment pas à sa place celui là. Voilà une nomination à revoir absolument et rapidement. »

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :