PIT – Résolutions de la 6éme session du Comité Central portant sur l’évaluation de l’élection présidentielle de 2019

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

PARTI DE L’INDEPENDANCE ET DU TRAVAILPIT/Sénégal – Bureau Politique – Comité Central

page3image37446176

Le Comité central du Parti de l’Indépendance et du Travail (P.I.T. Sénégal) s’est réuni le 28 avril 2019 au Centre National de Formation et d’Action (CNFA) de Rufisque sous la présidence du camarade Samba NDONGO, secrétaire du Comité central, membre du Bureau politique.

Le Comité central salue cette initiative de délocalisation de ses instances et souhaite la voir se renouveler.

L’ordre du jour portait sur la discussion du rapport du Bureau politique sur l’évaluation de l’élection présidentielle du 24 février 2019 présenté par le camarade Samba SY, Secrétaire général du parti.

Le Comité central s’est réjoui de la victoire éclatante, au premier tour, du candidat de Benno Bokk Yakaar Macky SALL que le PIT Sénégal avait investi. Il félicite particulièrement le camarade Samba SY secrétaire général pour son investissement personnel et la conduite de la campagne du parti en faveur de son candidat. Cette victoire est à la dimension des efforts et initiatives du Parti pour faire gagner son candidat. C’est du reste au regard de cette victoire que le parti a analysé les leçons qu’il en tire, de même que les perspectives qu’elle ouvre pour le développement du pays dans la stabilité, la paix civile et la résolution des problèmes et défis auxquels notre pays est encore confronté.

Le Comité central estime dans son évaluation que les causes objectives qui ont conduit à cette victoire sont des signes avant-coureurs ou prémisses pour l’approfondissement de la démocratie, l’adhésion de notre peuple à de grandes décisions à caractère économique et social, politique, culturel et citoyen. Ces prémisses sont étayées par ailleurs par les perspectives économiques favorables, ouvertes à notre pays et ses composantes porteuses de progrès scientifiques et technologiques, par la découverte et l’exploitation des ressources naturelles (Gaz, pétrole entre autres récemment et autres ressources antérieurement).

Le comté central estime que son analyse, faite à la session du 30 octobre 2018, s’est avérée vérifiée, notamment l’insistance sur la conjonction de facteurs favorables à la réélection du candidat Macky SALL, autrement dit la mise en relief des conditions objectives et subjectives réunies pour relever le défi d’un « Sénégal économiquement plus souverain, davantage prospère, plus solidaire et démocratique ».

En effet, les mesures prises par le candidat sortant, au plan des politiques publiques et de leur nature sociale, inscrivaient le pays dans une trajectoire de croissance soutenue. A preuve, l’intervention de l’Etat dans les secteurs clefs de notre développement économique et social, singulièrement dans l’agriculture, le secteur agro-industriel, les transports (ferroviaires), l’augmentation des salaires des agents de l’Etat, celle des pensions et retraites dans le secteur privé, l’augmentation des bourses des étudiants, la construction de pavillons et la baisse du prix des tickets de restaurant universitaire, la politique de « Couverture Maladie Universelle », celle d’emploi et d’accès à la terre pour les ménages sans terre à travers les « Domaines Agricoles Communautaires », la politique inclusive et participative de décentralisation territoriale et le « Code général des collectivités territoriales ».

Ces mesures ont été correctement perçues par les populations comme autant de signes d’une réelle politique de rupture qui augure de lendemains meilleurs, de perspectives porteuses d’emploi pour les jeunes, grâce notamment à des mécanismes et institutions qui prennent en compte leurs besoins spécifiques. Le secteur scolaire et universitaire n’est pas laissé en rade avec le développement d’infrastructures et l’élargissement de la carte universitaire, de même que la culture entendue au sens le plus large prenant en compte les problèmes nouveaux dans les consciences comme l’écologie, l’utilisation rationnelle et efficiente des technologies de l’information et de la communication.

Autant de signaux perçus jusqu’en dehors du Sénégal et ayant valu au P.I.T. une solidarité manifestée par des partis et organisations progressistes d’Europe comme Die Linke d’Allemagne fédérale ou africaines comme le SADI au Mali.

Il s’agit, dès lors, de mettre le cap vers des frontières nouvelles de développement. Ce cap a été indiqué avec la formation du nouveau gouvernement et les réformes institutionnelles en cours, en particulier la suppression du poste de premier Ministre et la consolidation de la confiance du Chef de l’Etat envers le PIT, avec la confirmation du Secrétaire général du Parti dans ses fonctions de ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions. Le Comité central remercie le président de la République pour ce choix.

Pour accompagner cette dynamique, le Comité central engage le parti à parfaire son organisation et son unité, à approfondir et étendre ses relations avec les travailleurs conformément à sa nature communiste, à encadrer et soutenir davantage les organisations affiliées, Union Démocratique des Femmes du Sénégal (UDFS), Union de la Jeunesse Démocratique Alboury Ndiaye (UJDAN).

Le Comité central engage le parti à intensifier son action et à réfléchir sur les moyens les plus opportuns pour faire jouer à La Confédération pour la Démocratie et le Socialisme(CDS), force de la gauche sénégalaise historique, son rôle politique et idéologique, en tirant toutes les leçons de l’expérience.

Conscient de la nécessité de préserver l’unité du parti, le Comité central engage les instances habilitées, notamment la Commission centrale de contrôle, à jouer pleinement leur rôle. Le mot d’ordre reste : un P.I.T Sénégal fort, fidèle à sa ligne de large rassemblement avec pour boussole la volonté de demeurer, en toutes circonstances, un parti de luttes et d’initiatives.

Fait à Rufisque le 28 avril 2019

%d blogueurs aiment cette page :