Pourquoi le Maroc veut adhérer coûte que coûte à la Cedeao ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Maroc a vendu aux 15 pays de la Cedeao, pour un volume financier de 498 milliards FCFA (9,5 milliards de dirhams) en 2016. Dans le sens inverse, les 15 pays de la Cedeao , tous confondus, n’ont vendu au Maroc qu’un volume financier de….. 52 milliards FCFA.

Résultat de recherche d'images pour "Maroc cedeao"La balance commerciale entre le Maroc et la Cedeao en 2016, a dégagé un excédent d’environ 447 milliards FCFA (7,5 milliards de dirhams) au profit du Maroc.

C’est ce qui ressort de l’exploitation du rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2018 du royaume chérifien.

Selon ce rapport, le Maroc a vendu aux différents pays de la Cedeao en 2016, pour un volume financier de 498 milliards FCFA (9,5 milliards de dirhams). Dans le sens inverse, les 15 pays de la Cedeao , tous confondus, n’ont vendu au Maroc qu’un volume financier de….. 52 milliards FCFA (1 milliards de dirhams).

L’on comprend dès lors, la volonté affichée du Maroc pour intégrer le marché commun de la Cedeao, une zone économique qui se classe ainsi au premier rang des partenaires commerciaux du Maroc sur le continent africain avec une part de 58,2% de ses échanges. Suivie des communautés de l’Afrique de l’Est (15,5%), de l’Afrique Australe (13,4%) et de l’Afrique Centrale (12,4%).

A noter que la progression des échanges commerciaux entre le Maroc et la Cedeao s’est fortement accélérée ses 15 dernières années. Passant ainsi d’un volume global de 78 milliards 500 FCFA (2 1,5 milliard de dirhams) en 2000, à 498 milliards FCFA (9,5 milliards de dirhams) en 2016.

Maroc, une puissance commerciale en Afrique Subsaharienne.
De même, les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne en général ont connu une croissance moyenne de 9,1% annuellement depuis 2008, pour atteindre 19,2 milliards de dirhams (environ 2 milliards $) en 2016.

Ce qui représente 3% du total des échanges commerciaux du Maroc. Dégageant, par ailleurs, un excédent commercial de 12 milliards de dirhams (environ 1,2 milliard $) pour le royaume chérifien. Sur cette même période, la part exportations en direction de l’Afrique subsaharienne dans le total des exportations du Maroc, a progressé de 3,5% en 2008, à 7% en 2016. Atteignant ainsi un volume total de 1.000 milliards FCFA (15,6 milliards de dirhams) en 2016.

Quant aux importations en provenance d’Afrique subsaharienne à destination du Maroc, elles se sont établies à 189 milliards FCFA (3,6 milliards de dirhams) en 2016. Ce qui représente 0,9% des importations totales du Maroc en 2016, contre 1,3% en 2008.

Sire SY

%d blogueurs aiment cette page :