Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Présidentielle de 2019 : La société civile pour une accélération de la distribution des cartes

Une organisation de la société civile dénommée Les Gardiens de la Cité œuvre pour l’amélioration du taux de participation à la présidentielle du 24 février prochain à Kolda.
La réalisation de cet objectif passe par le ratait massif des cartes d’électeurs et cartes d’électeurs, ont laissé entendre ces acteurs de la société civile koldoise.
Ainsi, Les Gardiens de la Cité, ont-ils lancé un programme de sensibilisation pour inciter les populations à aller retirer leurs cartes afin d’améliorer le taux de participation qui ne dépasse pas les 30% à chaque échéance électorale. Le lancement a eu lieu, à l’hôtel de ville ce samedi 12 janvier.
A cette occasion, le Président Bakary Marone Seydi informe que « 2 555 cartes sont encore en souffrance au niveau de la préfecture de Kolda ». C’est pourquoi, il se fixe le défi de tout mettre en œuvre pour que ces cartes puissent parvenir à leurs propriétaires dans les délais.

Dans ce sillage, les membres de « Les Gardiens de la Cité » entendent travailler en collaboration avec les commissions itinérantes mises en place par l’autorité préfectorale.

Ce programme d’accélération de la distribution des cartes d’électeurs va être couplé à la campagne de prévention contre la violence électorale.

« Les jeunes doivent cesser d’être les bâtons et les lanceurs de pierres des responsables politiques », a-t-il appelé avec insistance. Lui emboitant le pas, le coordonnateur du forum civil de Kolda reprend le même refrain tout en insistant que « le premier parti des koldois, c’est Kolda ».
« Quelque soit l’issue des élections, nous nous réveillerons tous dans cette ville qui nous appartient et que nous devons tous préserver pour y vivre dans la paix et la fraternité », a-t-il martelé.

Il poursuit que la jeunesse est attendue au niveau « du débat constructif » et que « sa place n’est ni dans le jet pierres, ni dans les actes de vandalisme… ».

Après ce lancement, Les Gardiens de la Cité n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Marone Seydi prévoit d’organiser une consultation citoyenne le 21 janvier prochain. Cette activité va être suivie de VAD dans les différents quartiers pour davantage sensibiliser les populations.

Avec Koldanews

Partager

Laisser un commentaire