Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Présidentielles 2019 : La messe est dite

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme disent nos frères Ivoiriens : C’EST PROPRE.

En effet, bien naïfs ceux qui en sont encore à cogiter sur  un hypothétique deuxième tour. Les observateurs internationaux qui parlent de scrutin transparent et démocratique ont une vision étriquée, partielle, voire parcellaire de  l’élection. Comme si leur champ de vision était borné et bordé d’œillères, ils se sont limités au jour de la présidentielle pour décerner un satisfécit  au Sénégal, se faisant ainsi les complices du plan ourdi par Macky Sall pour conserver le pouvoir.

Le scrutin n’est que l’épilogue d’un long processus d’identification, de tri  et de  classification  des électeurs et des candidats.

C’est en impactant sur cette phase cruciale du processus électoral (à travers le fichier, l’embastillement des opposants et le parrainage)  que les dés ont été  pipés rendant l’issue inéluctable. 

Malgré le travail colossal abattu par les ténors de l’opposition,  qui dans leur majorité ont rejoint les adversaires de la mouvance présidentielle, et les résultats phénoménaux obtenus par Ousmane Sonko et Idrissa Seck , ils ont été alourdis par Issa Sall et Madické Niang dont les scores insignifiants voire lilliputiens  ont ralenti la dynamique de victoire plutôt  que de la booster.  

Les « tendances lourdes » « résultats » et autres  « courbes » dont nous gavent certains médias complices et officiels du régime relèvent de la bataille psychologique et de la communication d’influence pour préparer l’opinion à la victoire de Macky Sall, afin d’éviter une annonce brusque qui aurait provoqué des réactions de violence.

La seule inconnue de cette présidentielle est donc la réaction  des populations et de la société civile à l’annonce officielle du second mandat de Macky Sall.  

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :