Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Prisons Sénégalaises : L’Administration Pénitentiaire Fait ses Comptes  

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La surpopulation carcérale qui défraie la chronique ces derniers temps ont certainement poussé  les autorités à jouer la transparence en rendant publics les chiffres des prisons.

Leur lecture confirme ce que tout le monde sait déjà : le pays de la Téranga  est loin des Normes Internationales.

En effet, le Sénégal compte 11 547 détenus dont seuls 6 961 sont des condamnés, soit 60, 28 %. Autrement dit 4 586 sont en détention provisoire, soit 39,72%.

Les mineurs sont au nombre de 230, soit 2%. Les détenus hommes  11 000,  soit 95,26%.  Les femmes  317, soit 2,74 %. 10 307 sont des Sénégalais soit 89,26% et 1 240 étrangers.

Quant aux longues détentions (plus de 3 ans) on en compte 177 soit 1,53%. 80 prisonniers sont des récidivistes, soit 13,18%.

En ce qui concerne les infrastructures, le Sénégal compte 37 établissements pénitentiaires : 32 maisons d’arrêt et de correction dont une pour les  femmes( Mac de Rufisque) et une autre pour les malades de longue durée communément appelée  Pavillon spécial de l’hôpital  Aristide Le Dantec, 2 maisons d’arrêt ( Rebeuss et Liberté VI) 1 maison de correction ( Sébikhotane) 2 camps pénaux ( Liberté VI et Koutal.)

Cette population carcérale est placée sous la surveillance de 1 633 agents, tous corps et grades confondus : 1 colonel de gendarmerie, 3 médecins, 18 inspecteurs ( niveau maitrise ou équivalent) 148 agents administratifs ( niveau Bfem) 1 200 agents surveillants ( niveau Cfee), 250 surveillants de prison ( Cfee), et 07 agents non commissionnés.

264 des agents sont des femmes.

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :