Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Procédures douanières et formalités du commerce extérieur: Les enjeux de la dématérialisation

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’administration Douanière suit le rythme de l’évolution de la technologie en général et de l’outil informatique en particulier. C’est le sens du séminaire qu’elle a organisé ce jeudi 17 janvier 2019 à l’hôtel Terrou-Bi.

Une rencontre de sensibilisation, de formation, et de recueil des besoins, pour une appropriation des nouveaux outils par le public, notamment les partenaires naturels du Cosec, les opérateurs économiques et la presse.

Dans son intervention, le coordonnateur de la direction générale des douanes monsieur Moctar Doucouré a mis l’accent sur les énormes avantages qu’offre la dématérialisation des procédures douanières et des formalités du commerce extérieur : L’administration des Douanes a comme tradition, de partager avec ses partenaires chaque fois que des innovations technologiques sont développées. En 1990, on avait le système Gaindé qui évoluait tous les 10 ans. Aujourd’hui, l’innovation, c’est la dématérialisation, c’est à dire un dédouanement sans papiers.

Une innovation qui permet un gain de temps, de coût et l’amélioration de l’environnement des Affaires. Grâce aux nouvelles applications, un operateur économique peut faire des déclarations en douane de chez lui, dans un environnement dématérialisé et disposer de sa marchandise dés que la douane lève la déclaration en douane, alors qu’avant, il lui fallait attendre 3 jours.

Le sens de ce séminaire est aussi d’écouter et d’accompagner le secteur informel qui regroupe 97% du tissu industriel, d’autant que nous avons beaucoup de partenaires qui évoluent dans ce secteur. La dématérialisation peut aider à passer de l’informel à la formalisation, un secteur plus visible et surtout porteur de croissance, d’autant que ce passage permettra à l’état d’élargir l’assiette fiscale.

Serigne Mbacké Ndiaye.