[Reportage] – Pouponnière de Touba : La vie pénible des orphelins de Keur Mame Diarra

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inaugurée le 11 novembre 2018 par le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, la nouvelle bâtisse de l’orphelinat de Keur Mame Diarra manque presque de tout. Pourtant, située à 8 kilomètres de la grande mosquée de Touba, sur la route de Bélel, précisément à Darou Khadim Boussou, cette pouponnière est le berceau des enfants issus de familles démunies.


Et, le chemin n’a pas été de tout repos pour ces bénévoles. Le gérant Serigne Fallou Ndiaye et son équipe sont confrontés à un déficit de moyens financiers pour la prise en charge de ces nourrissons. Au total, ils dépensent plus de 3 millions de FCFA provenant des bonnes volontés. Malgré cette situation critique, l’orphelinat Keur Mame Diarra a des projets. Seneweb est allé à la découverte de la pouponnière de Touba.

%d blogueurs aiment cette page :