Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Retour de Khalifa Sall dans l’arène : Pourquoi la froideur des leaders de l’opposition ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chaleur qu’a suscitée sa libération est inversement proportionnelle à l’indignation qu’avaient générée son inculpation et son emprisonnement chez les leaders de l’opposition. A part quelques mots de réconfort circonstanciés, (parfois  délégués au porte-parole du parti), et quelques sourires bien mesurés, l’accueil qu’ils lui ont réservé n’a rien d’un débordement de joie.

D’ailleurs, plus d’une semaine après son élargissement, Khalifa Sall n’a rencontré aucun d’entre eux.

En effet autant son incarcération leur permettait d’appuyer leur thèse selon laquelle Macky Sall cherchait à éliminer les candidats les plus susceptibles de lui faire perdre les élections,  autant sa libération va impacter sur le socle électoral que son absence leur avait permis d’élargir.

Sur le plan exclusivement politique le retour de Khalifa Sall dans l’arène  n’est  donc pas une bonne nouvelle.

Il va s’atteler à remobiliser son troupeau et surtout à récupérer ses brebis qui s’étaient égarées dans les prés des voisins : l’APR de Macky Sall, Pastef de Ousmane Sonko et Rewmi de Idrissa Seck.

En effet, ces derniers s’étaient littéralement partagés ses militants lors des dernières présidentielles.

L’ex maire de Dakar qui a toujours régné en maitre absolu dans la capitale entend reprendre sa place et ce sera forcément au détriment des autres leaders de l’opposition.

En effet, s’il parvient à faire valoir ses droits civiques, les résultats des prochaines élections locales et législatives ne seront pas le reflet de ceux des dernières présidentielles.

Surtout à Dakar.

Nhnews

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :