Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Retour sur le meilleur et le pire du foot de l’année 2018 (de Juillet à Septembre)

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’année 2018 touche à sa fin et nous vous quittons avec ce résumé de l’année. De nombreuses compétitions et équipes ont fait le meilleur et le pire de cette année. Nous avons tous ris, pleuré et hurlé dans une année qui nous aura à tous, laissé de magnifiques souvenirs.

Juillet

Lors des derniers jours de juin et de début juillet, les huitièmes de finale se sont joués. La Croatie, la Belgique, et l’Angleterre ont su souffrir pour éliminer le Danemark, le Japon et la Colombie, quand l’Espagne et le Portugal disaient au revoir à la compétition malgré leurs statuts de favoris. L’Argentine de Messi, elle, échouait face aux futurs champions du monde, victime de la jeunesse française portée par Mbappé et Pavard.

Les quarts de finale nous offriront de très grandes rencontres, avec un Neymar plus critiqué que jamais contre la Belgique, avant que le Brésil ne se fasse éliminer. La France, l’Angleterre et la Croatie prenaient leurs billets pour les demi-finales, certains avec plus de mal que d’autres.

Après la compétition, peu sont ceux qui feront parler d’eux lors du mercato estival. À part… Cristiano Ronaldo. Le joueur bouleversait la capitale madrilène en annonçant son départ pour la Juventus de Turin pour 105 millions d’euros.

Août

En Espagne, le real Madrid et le Barça se sont renforcés comme ils le pouvaient sur le mercato des transferts. Courtois, Mariano, Vinicius et Odriozola débarquaient à Madrid, alors que Arthur, Malcom, Lenglet et Arturo Vidal rejoignaient la Catalogne.

Les impressions de la Coupe du monde ont fait bouillir le mercato, alors que tout le monde s’arrachaient les découvertes de la compétition. En attendant la reprise du championnat, tous récupéraient le plus vite possible, après un été éprouvant pour certains.

Le football faisait son retour en Espagne avec la Supercoupe d’Espagne, alors que Gérard Piqué et Ousmane Dembélé offraient le premier titre de la saison à Barcelone. L’Atlético, lui, faisait tomber le nouveau Real Madrid de Lopetegui en Supercoupe d’Europe.

Tous les favoris des différents championnats commenceront bien leurs saisons. Le PSG donnera le ton en France malgré les absences de Mbappé ou Cavani, Liverpool, Tottenham et Chelsea remportaient tous leurs matches du mois, alors que la Juve attendait avec impatience le premier but de Cristiano Ronaldo.

Septembre

Un mois à oublier pour le Real Madrid. Malgré un bon début en Ligue des champions contre la Roma, le nouveau rythme imposé par Lopetegui s’essouffle et l’équipe ne sait plus comment marquer des buts, alors que le FC Barcelone prenait déjà de l’avance sur son éternel rival, malgré des résultats mitigés pour lui aussi.

Si le PSG vole sur la Ligue 1, il s’écrase dès son premier match de Ligue des champions à Anfield, avec un manque certain de rythme, alors que le style de Tuchel ne se ressent pas encore. Liverpool et City se battent déjà pour le titre, alors que Manchester United notait déjà la crise.

Cristiano Ronaldo retrouve enfin le chemin des buts en Serie A et se lance à la poursuite du titre de meilleur buteur, avec une Juventus qui semble ne pas pouvoir s’arrêter. En Allemagne, le Bayern vit une crise à oublier et laisse Dortmund lui passer devant.

%d blogueurs aiment cette page :