Secours Musulman

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Sénégal nous célébrons chaque année deux grands événements religieux le Grand Magal de Touba et le Mawlid de Tivaouane. Ces deux manifestations religieuses que nos deux vénérés  guides, Cheikh Ahmadou Bamba et El Hadji Malick SY les avaient dédiées au Prophète Mouhammed (PSL). Il s’agit de récital de Coran et de dévotion au Tout Puissant en chantant les louanges du Prophète de l’Islam. Pour bien accueillir les pèlerins qui viennent de partout à travers le monde, avaient recommandé de cuisiner des plats de toutes sortes accompagnées de fruits,  de boissons et tout ce qui peut rendre heureux tout pèlerin qui vient répondre à l’appel des deux Saints hommes.

Mais ce que l’on remarque c’est qu’au lendemain de ces deux fêtes religieuses, il y a énormément restes, fruits, légumes boissons et autres viandes de moutons, de bœufs  et de poulets qui pouvaient être récupérés et mis dans des camions frigorifiques et distribués à travers tout le pays pour les familles modestes.

Ce serait à l’image de ce qui se fait après le pèlerinage à la Mecque, quand les autorités saoudiennes récupèrent toutes les carcasses de moutons laissées sur place par  les millions de pèlerins et les distribuer à travers toute la Ummah islamique. Le Sénégal reçoit chaque année sa part de  ces carcasses redistribuées dans certaines familles. Je ne sais pas s’il y a déjà une organisation qui s’y attelle déjà mais que je sache cela n’a pas encore été médiatisé.

Est- ce qu’il y a une organisation comme Le Secours musulman Sénégalais? Si oui, il devrait prendre en charge cette suggestion et cela éviterait un gâchis. Nous avons beaucoup de Samaritains dans notre pays qui peuvent, à chaque Magal ou Mawlid, faire le tour de tous ces foyers religieux pour récupérer  les restes et les mettre dans ces camions frigorifiques qu’ils auraient mis à là disposition des comités d’organisation de ces différentes manifestations. Ceci est valable aussi pour Ndiassane, Médina Baye, Thienaba, Yoff Layenne et tout centre religieux qui accueille des milliers pour ne pas dire des millions de pèlerins.

Je vois mes cousins Pulaars dire que ce Sereer prêche pour sa chapelle car les Sereers sont catalogués comme étant de grands amateurs  d’une bonne sauce baignant dans une mare d’huile dégoulinant jusqu’au coude et que les enfants aiment lécher goulûment(ne souriez pas!) accompagnant tout cela d’une bonne miche de pain! Le President Senghor ne disait il pas qu’il a aimé la langue française à travers le mot…confiture!

Sacré Sereers, ils mettent toujours de l’eau dans le moulin de nos cousins Pulaars et autres Diolas, leur donnant l’occasion de rire de nous. Merci aux ancêtres qui cultivaient bien cette valeur fondamentale du bon vouloir de vivre en commun entre toutes les composantes de notre Société!

Notre Zorro national auto proclamé, Ousmane Sonko, pour ne pas le nommer a fait une sortie à l’Assemblée nationale lors de l’examen de la Loi rectificative des finances. Il s’oppose à ce que l’argent des contribuables soit utilisé pour subventionner la SENELEC, une société nationale chargée par l’Etat pour fournir l’électricité dans tout le pays et à les populations. Je suis loin d’être économiste mais avec mon(supposé?) bon sens paysan, je croyais que l’argent provenant de nos impôts devrait être dédié à la dépense des besoins des citoyens.

Monsieur Sonko suggère-t-il qu’on aille emprunter de l’argent pour subventionner nos sociétés nationales qui sont au service exclusif des citoyens.

Comme pour répondre aux leaders de l’opposition qui estiment que notre pays s’endette pour des vétilles, Le President Macky Sall profitant d’une rencontre avec les cadres de son parti, l’Alliance pour la République (APR)donne des explications sur notre endettement. Il explique : « notre endettement est lié à un accès universel c’est à dire les populations qui sont dans les zones frontalières devront elles attendre 50 ans pour avoir de l’électricité, de l’eau potable ou avoir accès à la santé « .

Macky Sall pose la question à ces détracteurs à qui il demande de lui dire le pays au monde qui ne s’endette pas .  Au Senegal on ne s’endette pas pour payer des fonctionnaires a précisé Macky Sall. Un expert en économie me rappelait récemment que la Chine détient plus de 1 146 milliards de dollars de bons du Tresor américain soit près de 20 pourcent de l’ensemble de la dette américaine. Les États Unis sont la première puissance mondiale pourtant ils sont endettés jusqu’au cou!

Revenant sur notre Zorro national auto proclamé,Ousmane Sonko, le journaliste de la Radio Futurs Médias nous a passé un élément dans le journal où le leader de PASTEF a posé une série de questions au Ministre de l’Economie et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo qui défendait la LFR.

A ma grande surprise on a eu aucune réponse du Ministre parce que le journaliste ( je me demande s’il l’est réellement ) n’a pas cru nécessaire de passer les réponses de celui à qui était destiné ces questions. Il avait certainement peur de passer les réponses du Ministre qui, ne l’oublions pas, est du même corps professionnel que Sonko.

Cette attitude du pseudo journaliste, ne vient il pas conforter celui qui disait que certains journalistes sont terrorisés par les responsables de l’opposition. Ils pensent qu’on ne doit pas porter la contradiction à un opposant au régime de peur d’être traité de pro-regime. Diable où se trouve l’équité dans le traitement de l’information? Le B A Ba du journalisme est de donner la parole aux  deux parties et le reste est laissé à l’appréciation du lecteur ou de l’auditeur qui est  aussi, sinon, plus intelligent que le journaliste. Mais alors, décomplexez vous et soyez dignes devant n’importe quel interlocuteur !

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural

%d blogueurs aiment cette page :