Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

#SenCaféActu du 11 avril 2019

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A la Une : Les étudiants de l’UGB franchissent la ligne jaune, les enseignants révoltés décrètent une grève ; Conseil des ministres du nouveau quinquennat : Macky Sall lance ses réformes ; Mandats de dépôt tous azimuts : les juristes s’alarment des pouvoirs abusifs des procureurs.

• 1 – Premier conseil des ministres du quinquennat : Les premières décisions de Macky Sall. Booster la communication gouvernementale, s’occuper d’urgence des préoccupations des sénégalais, attaquer sans délai les questions de la discipline nationale, de la gestion foncière, du civisme et de l’hygiène publique. Le Chef de l’Etat a nommé Mme Ndèye Tické Ndiaye ministre du Numérique comme porte-parole du gouvernement.

• 2 – Affrontements à l’UGB : les actes irresponsables des étudiants. Les enseignants du SAES suspendent leurs cours après l’agression d’un des leurs et le saccage du bureau du Recteur .Les étudiants de Saint louis ont encore chauffé le campus de l’UGB hier pour dénoncer les conditions de vie et d’études notamment les problèmes d’assainissement. Ils ont barré la route et saccagé le bureau du Recteur de l’université. Les forces de l’ordre sont intervenues pour limiter les dégâts. Devant ce comportement jugé irresponsable, l’assemblée de l’université en réunion d’urgence ce jeudi.

• 3 – Les producteurs de l’oignon locale de la zone des Niayes dans le désarroi : Bradés entre 100 et 125 francs le kilo, l’oignon locale cherche preneur. Les producteurs demandent à l’Etat de les aider à écouler leurs produits.

• 4 – Libération de l’étudiant Saer Kébé après 4 ans d’emprisonnement : des spécialistes du droit et des droits humains demandent une réforme des pouvoirs du procureur pour arrêter les abus de la justice. Après Ousseynou Diop et Saer Kébé deux jeunes élèves victimes de ces « abus », Seydi Gassama et Maitre Ousmane Seye demandent à l’Etat d’arrêter ces dérives judiciaires.

• 5 – Gamou annuel Serigne Babacar Sy à Saint louis : 95% des engagements de l’Etat respectés selon le président du COSKAS Mame Ousmane Samb. Ce gamou remonte à 1954, année où le khalife Serigne Babacar Sy, natif de Saint-Louis, avait instruit tous les fidèles et sa famille de venir tous les ans le célébrer dans la vieille ville, une volonté aujourd’hui perpétuée par la communauté Tidiane, d’après l’APS.

• 6 – Décès du journaliste Momar Seyni Ndiaye victime lui aussi d’un malaise cardiaque : Momar Seyni Ndiaye l’un des doyens de la presse nationale est décédé hier des suites d’un malaise à l’hôpital Le Dantec. Chroniqueur à la Sen Tv, ancien rédacteur en chef au Soleil et conseiller en communication de la Sones, Momar Seyni est la énième victime d’un malaise cardiaque, phénomène qui commence à inquiéter bon nombre de sénégalais.

• 7 – CAN U-17 : les lionceaux ont reçu le drapeau national hier et se disent confiants pour l’honorer à travers de bons résultats à la CAN.