Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sénégal : 1153 milliards de pertes fiscales entre 2012 et 2014

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur quatre ans, les pertes fiscales du Sénégal sont estimées à 1153 milliards F CFA, selon le dernier baromètre sur la fiscalité.Il a été révélé que le rapport d’exécution de la loi de finance de 2017 montre des écarts importants entre les prévisions et les réalisations, notamment dans les impôts directs.

L’expert Abdou Aziz Kébé indique que sur un total de droits constatés sur impôts directs perçus par voie de rôle de 487 milliards F CFA, un recouvrement sur droits pris en charge de 121, 75 milliards F CFA est effectué. Ce qui représente, selon lui, un taux de recouvrement de 25% alors que le montant des restes à recouvrer au 31 décembre 2017 s’élève à 365, 25 milliards F CFA.

Abdou Aziz Kébé de poursuivre : « le chiffre est effectivement élevé puisque notre budget a augmenté de 297, 1 milliards F CFA en 2019 ».

Il souligne que ces difficultés sont liées à la réforme du transfert de recouvrement des impôts directs d’Etat à la Direction générale des impôts et domaines intervenue en 2019.

Ce qui fait qu’au total, l’administration fiscale doit recouvrer plus de 1153 milliards F CFA sur la période 2012-2014.

NHnews

%d blogueurs aiment cette page :