Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sénégal : Le coût des logements neufs baisse au 4eme trimestre 2018

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dernière publication de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(Ansd) « INDICE DU COUT DE LA CONSTRUCTION (ICC) (Base 100 T2-2015) », indique que le coût de construction des logements neufs à usage d’habitation a baissé de 0,7% au quatrième trimestre 2018.

Cette évolution est portée essentiellement par celle des prix des « matériaux de construction ». Toutefois, la hausse du coût de la « main d’œuvre » a amoindri cette tendance baissière. En variation annuelle, il s’est apprécié de 2,1%. Le rapport des prix moyens des douze mois de 2018 sur ceux de 2017 laisse apparaitre une progression de 2,3%. Selon l’Ansd, les prix des « matériaux de construction » se sont réduits de 1,2% par rapport au trimestre précédent. Cette évolution est expliquée par la baisse des prix des matériaux de base, ainsi que ceux des matériaux pour le revêtement des murs et sols. En variation annuelle, ils se sont accrus de 2,3%.

Les prix des matériaux de base ont fléchi de 2,3%, en raison du repli des prix du fer (-8,9%). En effet, les prix du fer ont enregistré leurs premières baisses depuis le quatrième trimestre 2017. En revanche, les prix du ciment ont modérément augmenté de 0,4% au cours de la période sous revue. En comparaison au quatrième trimestre 2017, ils ont progressé de 3,1%.

Les prix des matériaux pour le revêtement des murs et sols se sont contractés de 0,3%, sous l’effet de la réduction des prix des carreaux murs (-0,3%) et sols (-0,4%). Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont baissé de 2,7%.

Les prix des matériaux pour étanchéité n’ont pas connu de variations sensibles au quatrième trimestre 2018. Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont augmenté de 1,3%.

Les prix des matériaux pour les travaux d’électricité ont progressé de 0,1% comparés au troisième trimestre 2018, suite au renchérissement des câbles V.G.V (+0,4%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 1,9%.
Les prix des matériaux de menuiserie se sont relevés de 0,2%, sous l’impulsion des prix des articles de menuiserie métallique (+1,6%), tels que les portes, les grilles et les gardes corps métalliques. En variation annuelle, ils se sont appréciés de 3,4%.

Les prix des matériaux de plomberie et sanitaire se sont raffermis de 0,4%, en raison de l’accroissement des prix des tuyaux sanitaires (+0,4%) et des matériaux sanitaires pour salle de bain et W-C (+0,6%). Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont augmenté de 0,2%. Les prix des peintures ont progressé de 1,4%, du fait de la majoration des prix des peintures à eau (+1,8%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 1,1%.

Le coût de la « main d’œuvre » s’est apprécié de 0,6% comparativement au trimestre précédent, par suite du renchérissement de la rémunération des services des maçons (+0,6%), des ferrailleurs (+1,8%), des plâtriers (+2,8%) et des électriciens (+2,1%). Comparés au quatrième trimestre 2017, il s’est accru de 1,6%.

Le coût de « location du matériel » est resté stable en rythme trimestriel et s’est replié de 0,4%. en variation annuelle. Le coût des « moyens de gestion » est resté quasiment inchangé au cours de la période sous revue et en variation annuelle.
Avec La Tribune Afrique / Adou FAYE