Sénégal : l’Etat autorisé à emprunter 1309 milliards en 2020

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est l’un des défis majeurs du régime de Macky Sall : savoir gérer la dette de notre pays. Pour le moment, les autorités n’ont pas réussi à inverser la tendance haussière. Comme cela a été le cas durant les précédentes années, le Sénégal va emprunter de l’argent. C’est le ministre des finances qui sera à la baguette. Il a été autorisé à emprunter 1309 milliards en 2020.

Le ministre chargé des finances est autorisé à contracter des emprunts, à recevoir des dons au nom de l’Etat du Sénégal et à lever des ressources de trésorerie pour un montant total de 1309 milliards 170 millions FCFA pour permettre au gouvernement de pouvoir réaliser ses projets et programmes .

Ces opérations de trésorerie pourront être contractées sur le marché national, soit sur le marché extérieur auprès de pays ou organismes étrangers et auprès d’organismes internationaux, à des conditions fixées par décret ou par convention.

Une grande partie de cet argent, 516, 02 milliards servira à rembourser la dette du Sénégal. Cette dernière est actuellement de 7505, 1 milliards FCFA. D’après les projections, elle devrait passer à 8076, 6 milliards en 2020 avec un financement net de 450,50 milliards FCFA et un dégonflement à hauteur de 121 milliards des comptes de dépôt.

Le déficit global du budget 2020 est de 450,50 milliards FCFA.

L’intérêt de la dette en 2019 s’élevait à 273,19 milliards. En 2020, il devrait passer à 364,80 milliards. Ce qui équivaut à une augmentation de 91,61 milliards.

Omar Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :