Sénégal Pays Propre en Quelques Mois : Le Pari de Macky est-il Tenable ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fête de la Tabaski a été l’occasion pour le président Macky Sall d’enfourcher encore une fois son nouveau cheval de bataille : faire du Sénégal un pays où il fait bon vivre.

« Je réitère mon appel à tous les segments de la société (Maires, conseillers municipaux, Imams, Asc, jeunes, groupements féminins) pour une mobilisation contre l’insalubrité dans les quartiers et les recoins. C’est une question de santé publique et de paix sociale. Pour sa part l’état fera son devoir. Seulement le succès dépendra de la réponse de la population. »

Le chef de l’état qui se donne un délai de quelques mois pour faire du Sénégal l’un des pays les plus propres de l’Afrique.

Un défi de taille si on considère le niveau de saleté des villes, l’insuffisance de moyens des mairies, le peu d’entrain des populations et surtout le déficit d’engagement de certains membres du gouvernement qui à l’image du ministre de l’environnement arrose un arbre, vêtu d’un costume-cravate, debout sur un natte pour ne pas salir ses chaussures… et une main dans la poche.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :