Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sept ans après : Macky n’a pas encore reçu le rapport de l’IGE ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le ministre de la justice, soucieux d’éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles a saisi le procureur général prés la cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien  dans ledit rapport qui n’a pas encore été transmis à Monsieur le président de la république, que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des contrats pétroliers. »

Voilà la quintessence  du communiqué du ministre de la justice publié ce lundi 10 juin 2019.

Au delà de la saisine du procureur général pour faire la lumière sur  cette nébuleuse, (ce dont tout le monde se réjouit  à condition que l’enquête soit diligentée  dans les règles de l’art), Malick Sall nous apprend que le président de la république n’a jamais reçu le rapport de l’ IGE qu’il avait  pourtant lui-même commandité.

Un rapport qui est à la base de  ce scandale puisqu’il lui suggérait de ne pas signer le décret de validation du contrat   accordant à Pétro-Tim  parrainé par son frère  Aliou Sall,  le droit d’exploration  des blocs sédimentaires de Saint Louis Offshore profond  ( 9 463 km2 ) et  Cayar Offshore profond ( 7 895 km2 ) ,  « en raison des irrégularités qui entachent la validité de la convention signée avec Pétri Tim qui en est le substrat. »

Un décret de validation que le président de la république signera tout de même. 

En filigrane du  communiqué du ministre de la justice, c’est parce qu’il ignorait les recommandations de l ‘ IGE que Macky Sall avait signé les décrets. 

Pire, ce rapport NO 035PR/CAB/IGE du 30 mai 2012 n’aurait jamais  atterri  sur le bureau du président de la république.

Alors qu’il circule allégrement  sur les réseaux sociaux depuis des années.

On savait la bureaucratie Sénégalaise très tatillonne.

Mais à ce point !!!

Serigne Mbacké Ndiaye