Tabaski 2019 : La Colère de l’Imam de la Grande Mosquée de Ziguinchor

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas sa langue dans sa poche, El hadji Ismaëla Aidara, Imam de la Grande mosquée de Ziguinchor Sud, et les hommes politiques qui ont assisté à son sermon avaient certainement hâte qu’il se termine.

« Il y a trop d’arrogance, de mensonge et de vanité dans le débat public. Les politiciens n’en font qu’à leur tête et ne pensent qu’à leurs propres intérêts. Ce qui aurait dû être des débats d’idées sont devenus des pugilats entre acteurs politiques. Le niveau est d’autant plus bas qu’il n’y a plus de contre-pouvoirs dignes de ce nom. En effet, ceux qui en faisaient office, la société civile et les Imams sont devenus des complices. »

En réponse, Guédji Diouf, le gouverneur de la région a appelé les différents acteurs de la vie politique à une prise de conscience pour se mettre à la hauteur des attentes placées en eux par les populations.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :