Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Thione Seck : Chante et tais-toi !!

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On le met volontiers dans le cercle très fermé des paroliers Sénégalais. A l’image  de Ndiaga Mbaye et Souleymane Faye. C’est vrai qu’avec des chansons  culte comme « Dieuleul », « Diabar Sama », «  Yenn » , Thione Seck est une virtuose du verbe, et la profondeur de ses textes laisse parfois rêveur et admiratif. 

Cependant dés qu’il prend la parole, on ne peut s’empêcher de se demander si c’est vraiment lui qui écrit ses textes ou s’il  fait appel  à des tiers.

Car l’homme est d’une superficialité et d’une vulgarité affligeantes. 

Vindicatif et  ombrageux l’homme Thione Seck est aux antipodes du chanteur Thione Seck.

Autant le premier est attachant, autant le second est un véritable repoussoir.

Devant les écarts et les excès de son fils, tout bon père de famille aurait essayé de le recadrer afin que son image soit conforme à ses ambitions :

Devenir une icône de la musique Sénégalaise et le digne successeur de Youssou Ndour à l’international.

Demander à tous ceux qui doutent de la virilité de  Waly Seck  de lui amener leurs filles à l’hôtel Saly ,  ne relève pas uniquement de l’insulte, mais d’un niveau d’inconscience et de maturité qui frise celui de la mer : Zéro.

Thione Seck, on le préfère  finalement beaucoup mieux quand il chante que quand il s’exprime. 

Serigne Mbacké Ndiaye  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :