Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Transhumance post parrainage : L’Opa de la mouvance présidentielle sur les déçus du parrainage continue de plus belle.

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce fut d’abord Cheikh Alassane Séne qui a rallié Macky Sall sous prétexte qu’il a obéi aux injonctions de ses parrains. Ce sera ensuite au tour de Aissata Tall Sall de lancer ses sondes en affirmant qu’elle reçoit beaucoup de pression de la part de marabouts et qu’elle n’exclut personne quant à ses faveurs.

Le leader du Grand Parti, Malick Gakou n’échappera pas à la boulimie du président.
Après s’être réjoui de sa défaite à la course aux signatures, Aliou Sall a invité son rival de Guediawaye à mettre en sourdine ses ambitions présidentielles en attendant que Macky Sall termine ses deux mandats et à le rejoindre.

La réponse de l’intéressé ne s’est pas fait attendre : » Il faut que les gens de Benno Bok Yacaar puissent se résoudre que dans ce pays, il y a des Sénégalais pétris de valeurs de dignité, de patriotisme et qui sont engagés depuis toujours pour servir le pays. »

Une opinion que ne partagent apparemment pas certains cadres de Adjibou Soumaré qui n’ont pas mis longtemps à faire leur deuil de l’échec de leur poulain et de Adjibou 2019. Ils sont allés se consoler dans les bras de Macky Sall qui les a reçus en audience ce mercredi.

Dépité, l’ancien premier ministre qui a vu ses ambitions présidentielles se fracasser contre la muraille du parrainage a sorti un communiqué pour excommunier ses anciennes ouailles : « Il est porté à la connaissance de toute la frange politique et de tous les Sénégalais, qu’à partir de la parution de la présente, les sieurs Khouraichi Thiam, Pape Alioune Diallo, Ousseynou Sow et tous les autres cadres qui ont été reçus hier au palais de la république par le président Macky Sall ne répondent plus au nom de la coalition Hadjibou 2019. Ladite coalition dégage toutes ses responsabilités les concernant. »

Ainsi vogue la galère politique au Sénégal et il est certain que d’ici les présidentielles, d’autres alliances se briseront sur l’iceberg de calculs et d’intérêts bassement mercantilistes.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :