Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Travaux publics : Le Sénégal  cède un marché de 137 milliards à la France sans appel d’offre

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises Françaises continuent de tisser un maillage de plus en plus serré sur notre économie. Après Alstom, Orange, Bouygues, Eiffage et autres Bolloré, voilà Matière Sa.

Elle s’est vue offrir sur un plateau d’argent et sans appel d’offre un marché de 137 milliards 306 millions FCA pour la réalisation de 18 ponts et autoponts.

Pour expliquer une telle générosité, Omar Youm, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a fait dans le sibyllin :

« A chaque fois qu’une offre dépasse un certain seuil, nous contractualisons avec celui qui a fait l’offre en respectant les caractéristiques techniques et la réglementation des offres financières. L’offre spontanée est bien encadrée par la loi pour avoir une contractualisation bien réfléchie qui préserve les deniers de l’état afin d’avoir des structures de qualité. »

Comprendra qui pourra.

Quant aux entreprises locales, elles se contenteront comme d’habitude de la sous-traitance avec l’entreprise Française Matière Sa :

« Ce qui est projeté, c’est plus de 2 000 emplois directs sur l’ensemble des 18 ouvrages. Ce qui correspond à 9 milliards CFA en termes de rémunération. Il y aura également beaucoup d’employés indirects qui auront des revenus par rapport au projet » a juré un responsable d’Agéroute pour faire passer la pilule.

13 des ouvrages sont prévus dans la région de Dakar : sur la Vdn, Keur Massar,Front de terre, Bourguiba, Yoff, Carrefour JVC… Les cinq autres seront édifiés dans les régions.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :