Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Un million de demandes de visite: Khalifa Sall fait peur

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coordonnateur des Juges de l’application des peines a du pain sur la planche. À la date du 21 mars 2019, une million de demandes de visite à Khalifa Sall ont été formulées. Cela explique pourquoi les autorités judiciaires ont décidé d’appliquer, dans une certaine mesure, les dispositions de la loi.

Tout ce beau monde ne peut pas être reçu par l’ex édile de la capitale.Les partisans de Khalifa Sall s’insurgent contre les nouvelles mesures prises par les autorités judiciaires concernant les demandes de visite à leur mentor.

Même si l’institution qu’administre Ismaila Madior Fall a réagi à ces récriminations, elle n’a pas dit la raison qu’il l’a poussée à agir de la sorte. Elle était obligée de trouver une solution puisque les demandes que ses services ont reçues sont supérieures au nombre de visites qu’elle peut accorder.

En effet, pas moins d’un million de demandes de visites au maire déchu ont été formulées à la date du 21 mars. Les autorités judiciaires ont gardé secret ces chiffres.

Ce n’est pas fortuit bien sûr puisque cela renseigne sur la popularité de Khalifa Sall. Et malgré ces nouvelles mesures qui imposent aux demandeurs de dire le motif de leur visite, les partisans du leader de Taxawu Sénégal ne sont guère découragés. Mais, ils tiennent à le dénoncer.

Ngouda Sall, chargé de la vie politique du mouvement ADK a tenu à l’exprimer dans sa demande.

« Je viens solliciter auprès de votre bienveillance l’octroi d’une autorisation pour rendre visite à Khalifa Ababacar Sall détenu à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.J’aimerai m’entretenir avec mon leader Khalifa Ababacar SALL pour des raisons que la loi ne vous permet pas de savoir.Dans l’attente d’une suite favorable à ma requête, recevez Monsieur le Coordonnateur, mes salutations les plus distinguées. »

D’habitude, un demandeur a juste besoin d’aller au tribunal de Dakar pour solliciter un permis de visite.

L’administration pénitentiaire lui indique après le jour où il doit retirer sa demande. Sur le permis qui lui sera délivré les jours de visite et la validité sont indiqués. Aujourd’hui, il faut faire une demande pour espérer être autorisé à voir Khalifa Sall. Ces dispositions sont même indiquées par la loi. Pour dire que les autorités ne font qu’appliquer le droit en exigeant des demandes.

Par contre, exiger que le motif d’une visite soit divulgué au juge peut sembler abusif.

Omar Ndiaye