Un péril djihadiste qui traverse le Burkina ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harcelé dans le Nord par des groupes armés qui posent des mines et tuent des militaires, le Burkina Faso reçoit une offre d’aide de la France. Mais le Burkina pourrait n’être qu’une étape sur la route des djihadistes.

 

L’armée burkinabè mène des opérations dites de nettoyage dans la forêt de Pama dans l’extrême nord-est du pays. Or, face au manque d’informations, les Burkinabè s’interrogent sur les objectifs réels et les cibles de ces opérations.

Ces derniers temps, plusieurs soldats burkinabè sont morts suite à des explosions de mines artisanales. C’est dans ces conditions que la France offre son aide à ce pays qui n’arrive pas à faire face à la menace terroriste.

Niger - Macrons Truppenbesuch (Getty Images/AFP/L. Marin)

Quels sont les enjeux d’une telle offre ?

D’après Ahmedou Ould Abdallah, Directeur du centre de stratégie et de sécurité pour le Sahel et le Sahara, la France a une capacité de collecte d’informations qui n’existe pas dans les armées africaines. Selon lui, les djihadistes auraient pour plan de prendre possession de territoires allant jusqu’à la côte atlantique, au Golfe de Guinée.

Interpellé sur les propos de la ministre française des armées, Florence Parly qui annonce des opérations imminentes du G5 Sahel alors que les autorités africaines concernées n’ont fait aucune déclaration à ce sujet, l’expert suggère que le plus important d’abord devrait être la victoire sur les terroristes et pas les critiques contre les partenaires.

 

Une pensée sur “Un péril djihadiste qui traverse le Burkina ?

  • 11 novembre 2018 à 9 h 19 min
    Permalink

    Hello. excellent job. I did not imagine this. This is a excellent story. Thanks!

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :