Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Violences  au Sénégal : Les états Unis sonnent l’alerte

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les USA  mettent en garde leurs ressortissants établis au Sénégal. Leur ambassade à Dakar, à travers leur site internet les invite à éviter certains endroits, tout en listant les mesures préventives à adopter pour parer à toute éventualité.

« Lieux probables de manifestations »  peut-on lire : La VDN, le conseil constitutionnel,  la cour suprême, Grand Yoff, Médina, Place de l’Obélisque, le Palais de justice de Dakar prés de l’ambassade du Japon, les environs de l’université de Dakar, la Place de l’indépendance.

Cependant, le site de l’ambassade prévient que la liste n’est pas exhaustive et que les manifestations de violence peuvent avoir lieu dans d’autres endroits.  

Suit un résumé succinct des événements à l’origine de la tension politique, notamment l’élimination  de Khalifa Sall et de Karim Wade de la liste provisoire des candidats par le conseil constitutionnel. L’ambassade prévient  ses ressortissants que des violences  sont à craindre après la publication de la liste définitive le 20 janvier et pendant toute la durée de la campagne électorale, du 3 février au 23  et même le 24 février, jour du vote.

Aussi, l’ambassade des USA demande à ses ressortissants de prendre les mesures préventives suivantes : Eviter les endroits susceptibles d’être le théâtre de manifestations, s’assurer que son téléphone est toujours chargé, ne jamais baisser les vitres de son véhicule en cas de déplacement, suivre les informations à travers les médias locaux et se faire discret.

L’ambassade donne enfin à ses ressortissants une liste de numéros   d’urgence :

  • Au Sénégal : + (221) 33 879 40 00
  • ou ceux du Département d’ Etat Américain : 888 407 47 47 ou  202  501 4444

Serigne Mbacké Ndiaye