Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Violences verbales : Benno Bokk Yacaar condamne et réclame justice

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La coalition  présidentielle Benno Bokk Yacaar  a dénoncé dans un communiqué « la recrudescence de la violence verbale gratuite dans le débat public, notamment à travers les réseaux sociaux, qui choque  et interpelle tous les véritables républicains, patriotes et démocrates du pays. Ces discours entachés de diffamations, d’injures, de dénigrements ont connu leur paroxysme avec les sorties  aussi graves qu’irresponsables d’individus   actuellement interpellés par la justice. Aucun démocrate et/ou républicain ne devrait cautionner cette irresponsabilité manifeste. Comment peut-on accepter, voire tolérer que des individus déversent des propos aussi graves, avec une sémantique tout aussi ordurière sur des citoyens et même des institutions sans fournir la moindre preuve et en totale violation de la loi ? »

Benno Bokk Yacaar qui rappelle que la liberté d’expression est encadrée et soumise à des règles y compris par l’article 12 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui protège le citoyen contre les atteintes à l’honneur et la réputation :

« Ceux qui usent de leur liberté d’expression pour s’adonner à l’insulte, au dénigrement et à la diffamation doivent trouver au nom de la stabilité, la loi sur leur chemin. Puisqu’une liberté non encadrée constitue un danger pour la « liberté d’expression » elle-même, et en plus pour la démocratie. »  

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :