Hommage à Thione Seck

Spread the love

DORS EN PAIX DANS LES JARDINS DU PARADIS MON TRES CHER THIONE. TON BEL HYMNE DEDIE AU PROPHETE LA MEILLEURE DES CREATURES, RETENTIRA PARTOUT AU PARADIS. CE CHANT TACCOMPAGNERA ET CONTINUERA A TE BERCER. 

RASSOUL : SI LES ARABES AVAIENT OUM KALTHOUM, LES AFRICAINS À LEUR TOUR, ÉTAIENT FIERS DE THIONE.

Innallillahi wa Inna ileyhi rajihoun ! À DIEU l’Artiste!

Ce dimanche 13 Mars 2021, restera à jamais gravé dans ma mémoire. Pendant qu’on était en plein deuil national suite à nos dizaines de morts innocents tombés sur le chemin de l’honneur et de la liberté, une douloureuse nouvelle venait s’y greffer sonnant ainsi le glas des espoirs de tout un peuple. Il s’agit du rappel à Dieu de l’un des chanteurs les plus productifs, les plus inspirés et les plus expérimentés de la scène musicale sénégalaise. THIONE BALLAGO SECK, pour ne pas le nommer, vient de rendre l’âme. Comme un couperet à l’annonce de la nouvelle comme le sort de tous les grands hommes et les grandes dames. Ils partent sur la pointe des pieds pour ne pas déranger ni faire porter un lourd fardeau à leurs semblables.

Parolier, chanteur, compositeur, formateur et chef d’orchestre, que dire de plus de cet ARTISTE hors du commun. Que de chemin parcouru. Star Band d’Ibra Kasset, pour remplacer le grand ABDOULAYE Mboup qui allait rejoindre l’orchestre baobab qui venait d’être créé. THIONE rejoindra plus tard son mentor Laye Mboup au baobab. Il y restera par devoir de mémoire pendant de très longues années avant de quitter pour créer sa propre formation musicale, LE RAMDAAN. Mapenda, Mor Dior, Ousmane, Assane tous ses frères bénéficieront de son expérience inépuisable. Son fils Waly SECK a le vent en poupe pour gérer ce très lourd héritage laissé par le patriarche. Que le bon Dieu continue à guider tes pas, mon cher fils. Tu es désormais le digne héritier de ton père. Un patrimoine musical inépuisable. Ton père te surveille, digne héritier. 

Ndiapaly GUEYE journaliste indépendant email : ndiapalygueye@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *