Présidence de la Fédération Sénégalais de Football : Les candidats signent un protocole d’accord

Spread the love

Ils ont donné une véritable leçon de   civisme aux politiciens. Pendant que ceux-ci continuent de se chamailler, les quatre candidats à la Fédération  Sénégalaise de football ont signé un Protocole d’accord actant le cadre du consensus relatif à la Gouvernance du football.

En voici le contenu in extenso. 

CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS

Le prochain mandat de quatre (4) ans du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise nous offre l’opportunité rare de jouer deux CAN et une Coupe du Monde. Il s’y ajoute que de plus en plus, l’opinion attend la consécration de notre football à travers des titres continentaux. Cette attente a atteint son paroxysme après la dernière édition de la CAN qui a vu le Sénégal sacré Vice- Champion d’Afrique. L’opportunité de jouer ces trois (3) compétions majeures est également un double défi à la fois sportif et économique. Pour se donner toutes les chances de relever ces défis, des hommes et des femmes mus exclusivement par l’intérêt majeur du football sénégalais, se sont mobilisés, après la résolution historique des Présidents de ligues régionales lors de l’AG de Guéréo appelant à l’union des cœurs et des esprits en vue de la consécration, pour donner corps à ce commun vouloir de réussite nationale sur lequel repose le Consensus. Le consensus porte sur des programmes prioritaires assignés au prochain Comité Exécutif issu des élections du 07 août 2021 ainsi que sur une charte de Gouvernance destinée à accroitre l’efficacité de l’action fédérale. Telle est la quintessence du document soumis à l’approbation des acteurs du Football sénégalais.

DISPOSITIONS 1 : DU PROGRAMME COMMUN SOCLE DU CONSENSUS

Les acteurs du football sénégalais s’accordent pour ériger en programme de gouvernance prioritaire :

1.1 La conquête du titre africain lors de la prochaine édition de la CAN au Cameroun

Cet objectif qui traduit l’attente de tous les Sénégalais est compris et pris en charge par l’équipe fédérale à venir qui ne ménagera aucun effort pour y parvenir, dans un esprit inclusif qui impliquera tous ceux dont l’action, les conseils ou l’influence peuvent aider à le réaliser. Il est entendu que dans cette optique, tous les aspects administratifs, financiers, logistiques et techniques seront revisités pour maximiser les chances de succès.

1.2 La qualification à la prochaine édition de la Coupe du Monde : QATAR 2022

Conscients des opportunités que présente une 2ème qualification consécutive à la Coupe du monde, les acteurs conviennent de tout entreprendre dans la cohésion et la solidarité de tous les instants pour qualifier le Sénégal à l’issue des tours de qualification qui démarrent en septembre, soit un mois après l’installation du prochain Comité exécutif.

 1.3 Mobilisation exceptionnelle des ressources que génèrent la CAN et la Coupe du Monde

Il s’agit de tout entreprendre par des a c t i o n s combinées de Markéting, Sponsoring, Evénementiels, produits de matchs officiels ou amicaux, Marchandising etc., pour réaliser un objectif plancher de 06 milliards de Francs de recettes nettes au profit du football local.

1.4 L’affectation prioritaire de ces ressources aux clubs pour renforcer leur viabilité économique ainsi qu’aux infrastructures de proximité pour la formation des talents.

DISPOSITION 2 : DES MESURES EXCEPTIONNELLES DE GOUVERNANCE CONSENSUELLE

2.1 L’élargissement du Comité Exécutif

Références : résolution 18 de l’AG du 12 juin 2021 ; article 34 Statuts de la FSF. La recherche d’un consensus fort et dynamique entre les acteurs et membres de la famille du football, dans une démarche participative et i n c l u s i v e dicte : – L’inclusion au Comité exécutif de personnes r e s – sources et celle d’acteurs importants du football pour un total de 08 membres supplément a i r e s . Elle concerne principalement les candidats déclarés aux élections ainsi que des personnalités soutiens du processus consensuel dont la compétence est avérée.

2.2 : Limitation des mandats du Président de la Fédération

Les parties signataires engagent le Comité exécutif à convoquer, dès sa mise en place, l’Assemblée générale extraordinaire pour se pencher sur la révision des textes de la fédération mis en place depuis 2009. A ce titre, la limitation des mandats du Président de la fédération à 3consécutifs au maximum est retenue.

2.3 : Processus opérationnel

– Parapher le présent protocole qui constitue un engagement moral pour toutes les parties- prenantes ; – Inscrire au menu de l’AG du 07 août le vote d’une résolution à lire par le nouveau Président, pour valider les principes et le contenu du Projet consensuel ; – Convoquer une Assemblée générale extraordinaire par le nouveau Comité exécutif (cf. article 30) pour parachever le processus de révision des statuts.

 Fait à Dakar, le 13 juillet 2021 ONT SIGNÉ :

LES CANDIDATS : (Me Senghor, Saer Seck, Mbaye Diouf Dia et Tala Fall représentant Mady Touré)

LE COLLÈGE DES PRÉSIDENTS DE LIGUES RÉGIONALES : (Mame Adama Ndour)

LE COORDONNATEUR : (Louis Lamotte)

LES PARTIES GARANTES

Le CNOSS (représenté par son vice-président, Ibrahima Wade)

Le Ministère des Sports (représenté par le Directeur de Cabinet, Ibrahima Ndaw).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *