LE FAIT DU JOUR – « Les Emblèmes de l’Emergence » : La Dernière Morbidesse de l’équipe de communication du palais

Spread the love

Quand le feu refuse de prendre, on évente le fourneau de tous les côtés. Seydou Gueye et ses collègues en charge de la communication du palais de la république symbolisent à merveille cet aphorisme bien Sénégalais. Car la communication est à coup sûr le Talon d’Achille du président de la république.

Il n’a jamais pu trouver une équipe capable de vendre son image et ses réalisations.
Entre communiqués officiels truffés de fautes, laudations, interventions médiatiques intempestives suivies d’aphonie complète, les communicants de Macky Sall n’ont jamais été à la hauteur. Besogneux à défaut d’être ingénieux, ils s’échinent pourtant à la tâche, en quête de la formule magique et du graal.

Ce n’est pourtant pas avec leur dernière trouvaille qu’ils pourront crier Eureka.
« Les Emblèmes de l’Emergence », un documentaire qui passe en revue les réalisations de Macky Sall depuis son arrivée au pouvoir en 2012.

De plus d’une heure d’horloge paraît-il, la vidéo ne laisse aucun secteur où la caméra ne passe et repasse. Et pour qu’aucun Sénégalais n’en ignore, un véritable budget a été mobilisé pour qu’elle soit diffusée sur toutes les chaines télé. Elle ne risque pourtant pas de faire exploser l’audimat.

En effet, rien que le titre est un obstacle rédhibitoire qui vous ôte toute envie de voir le contenu.

Les Emblèmes de l’Emergence :
Un intitulé qui sent la propagande à plein nez.

Leurs collègues Chinois ou Russes auraient pu trouver le même pour une vidéo consacrée aux réalisations de Xi Jinping ou Vladimir Poutine. On n’a pas besoin de l’avoir regardé pour deviner que ce film n’a pas été pensé, élaboré et réalisé par des professionnels mais des thuriféraires obséquieux au service de la gloire de leur mentor.

Un titre emphatique, symptomatique de la voix ampoulée et grandiloquente du commentateur sur le grand bâtisseur qu’est le président de la république. Les communicants du palais de la république feront de grands pas quand ils comprendront que les réalisations du chef de l’état seront mieux perçues par les populations lorsque les supports qui les véhiculent seront dépouillés sur la forme et informatifs sur le fond.

La flagornerie n’a jamais été un bon vecteur de message.
A moins qu’il ne soit pas destiné aux Sénégalais… mais à Macky Sall lui-même.

Pour sa gloire éternelle.

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *