L’eau : Source de mots entre Macky et le Forum Civil

Spread the love

Pas moins de 17 000 compteurs de Sen’ Eau avaient été saisis la semaine dernière par les autorités pour non conformité après des plaintes des populations. Le service de la Météorologie qui avait fait les vérifications dira que tous les compteurs actuellement en service dans le monde rural sont non conformes et lèsent les populations.

Des défiances et  absence de confiance autant dans la qualité que dans le coût qui poussent le Forum Civil à demander au président de la république de se saisir du dossier.  «Au vu des inquiétudes et perceptions des populations, le Forum civil, section sénégalaise de Transparency international exhorte le président de la République à organiser une rencontre inclusive autour des résultats du rapport d’évaluation de la réforme. (…) la Seneau (doit)  respecter ses obligations contractuelles de fournir l’eau, en qualité et en quantité, aux populations urbaines.(…) 

Le Forum civil qui «demande par ailleurs au Secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau et à la Ville de Dakar de ne pas folkloriser la rencontre internationale et de lui restituer toute sa dimension». 

L’association qui a fait des descentes sur le terrain.

 «Ces différentes initiatives ont montré à suffisance les carences et les faiblesses de l’Etat, de l’Office des forages ruraux (Ofor) et des délégataires pour satisfaire le besoin d’accès à l’eau potable des populations. (…) Depuis des années, les populations du monde rural n’ont cessé de crier leur désarroi face à l’inaccessibilité de l’eau potable gérée par des délégataires dans les zones notamment de Diourbel-Thiès, Kaolack-Kaffrine et Tambacounda-Goudiry. Une situation alarmante qui crée une insécurité hydrique menaçant constamment la paix, la cohésion sociale et la santé des populations».

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *