Sénégal / Mauritanie : Après le Gaz, voici le Pont !

Spread the love

Les deux pays renforcent leurs relations. Après l’accord sur une exploitation commune du gaz  à leurs frontières, un pont verra le jour dans 30 mois, qui achèvera de fluidifier la circulation de part et d’autre du fleuve Sénégal.

 Le président de la République Macky Sall et son homologue mauritanien Mohamed Ould El-Ghazaouani ont  donné le coup d’envoi des travaux.

D’un coût de  57,4 milliards de francs CFA provenant de la Banque européenne d’investissement, de l’Union européenne (un don d’environ 13,1 milliards de francs CFA), du Fonds d’appui au développement, de la Banque africaine de développement et de contributions des deux Etats, le Sénégal (682,19 millions de francs CFA) et la Mauritanie (2,29 milliards de francs CFA). Le pont de Rosso sera construit sur le fleuve Sénégal et va s’étendre sur 1.461 mètres. Il aura une largeur de 14,55 mètres et des routes d’accès. 

« La construction du pont de Rosso, infrastructure essentielle du corridor transcôtier entre Tanger et Lagos, passant par Casablanca, Nouakchott, Dakar et Abidjan, participe grandement à la mise en œuvre de la politique d’intégration régionale » souligne le communiqué.

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *